tache blanche mur

Comment traiter efficacement les taches blanches sur votre mur de briques ?

Trouvez un artisan pour vos travaux près de chez vous

Les taches blanches sur les briques et le plâtre extérieur gonflant sont des symptômes évidents d’un problème plus profond, caché dans la structure même du mur. Les efflorescences salines sont des dépôts de sels qui se cristallisent à la surface de la maçonnerie, réapparaissant de l’intérieur des matériaux de construction sous l’effet de l’humidité.

La présence de ces taches blanchâtres sur la maçonnerie n’est pas qu’un problème esthétique : les sels sont chimiquement agressifs, ils abîment la surface, abîment la couche de peinture et gonflent l’enduit.

Pour nettoyer la moisissure blanche sur les murs, il est nécessaire d’éliminer ou au moins de limiter l’apport d’humidité. Selon l’état de la maçonnerie, il faut procéder au lissage, sans refaire l’enduit, ou retirer l’enduit et appliqué un nouvel.

Comment se forment les efflorescences salines

Les efflorescences salines sont liées aux sels, notamment de calcium et de magnésium, qui sont contenus dans les matériaux de construction, utilisés pour réaliser la maçonnerie. Ils sont présents dans les matières premières utilisées pour fabriquer les briques, dans le ciment, dans les liants et dans les additifs du mortier.

Les matériaux de construction, comme le béton, la brique et la pierre, étant également des matériaux poreux, au fil du temps, ils absorbent l’eau, due à la pluie, à l’eau de mer ou à l’humidité. L’eau dissout les sels et, lorsqu’elle s’évapore, les transporte à la surface du mur où ils reprennent leur forme solide.

Lorsque l’humidité s’évapore, les sels se cristallisent et forment des dépôts appelés efflorescences salines : les taches blanches caractéristiques sur le mur. L’élimination des efflorescences salines est souvent liée à des problèmes de moisissures, car le taux d’humidité élevé génère des conditions favorables à la prolifération des moisissures.

Comment la moisissure blanche se forme-t-elle sur les murs ?

Le processus dégénératif des briques peut donner naissance à des phénomènes très variés. Dans certains cas, ils sont à l’origine de simples changements de chromaticité. C’est ce qui cause la réduction des résistances mécaniques dans d’autres cas.

Ils peuvent également conduire à la désintégration des briques elles-mêmes sous certaines conditions. Comme cela arrive souvent dans les processus de dégradation des briques, l’eau joue un rôle décisif, à la fois comme déclencheur des phénomènes, et comme élément accélérateur de ceux-ci.

Parmi les principales causes de détérioration des murs, tant anciens que modernes, une place prépondérante revient à la présence de sels sulfuriques.

Les formes de dégradation associées à la présence de ces substances chimiques, se traduisent par la formation d’efflorescences (si présentes à la surface de la maçonnerie) et de sous-florescences (si présentes sous la couche superficielle du matériau) salines en surface et à l’intérieur des murs.

Les causes de la moisissure blanche sur les murs

Plusieurs facteurs peuvent entrainer La moisissure blanche sur les murs.

Il y a des facteurs liés à l’humidité :

  • Ascensionnelle ;
  • Avec pression des pentes ou des emplacements ;
  • Due aux bris hydrauliques ;
  • Résiduelle des travaux de construction.

Les autres facteurs sont :

  • Les infiltrations souterraines latérales ;
  • Des infiltrations latérales au-dessus du sol ;
  • Le mur construit avec des matériaux chargés de sels.

La quantité de sels dans les nouveaux matériaux de construction est réglementée par la législation. Dans les nouveaux matériaux (par exemple les briques), vous ne devriez jamais trouver de grandes quantités de sels (en termes simples).

Les conséquences de la formation des taches blanches sur les briques de la maçonnerie

La présence de sulfates dans les briques de la maçonnerie peut avoir deux conséquences. Dans le cas où les murs en briques sont apparents, on constate la présence d’efflorescences sulfatées qui altèrent l’aspect esthétique avec les taches blanchâtres typiques.

Dans d’autres cas rares, les sulfates cristallisent à l’intérieur de la brique, provoquant un délaminage superficiel. Dans le cas des murs en briques enduites, les sulfates provenant des briques peuvent interagir avec le mortier de l’enduit provoquant son gonflement (en raison de la formation d’ettringite et de thaumasite) ou la croissance d’une pression de cristallisation (subflorescence).

Dans les deux cas, le plâtre se détache. Lors de la phase de restauration, lorsque l’on est face à un enduit dégradé par les sulfates issus des briques, il est difficile d’établir si l’apport de sulfate des briques est désormais épuisé.

Il est possible de commencer la reconstruction de l’enduit. Il convient aussi d’attendre la purge complète des sulfates pour éviter de compromettre la stabilité de l’enduit neuf.

Si la présence de sulfate dans la brique est suspectée, le mortier de réparation doit avoir les caractéristiques d’être insensible au sulfate. On peut tester par le « test d’Anstett » ou diffuser une eau macroporale capable de retenir les cristaux de sulfate, pour évaporer les sels post-déposés.

Alternativement, on peut choisir l’une des technologies disponibles pour bloquer le mouvement de l’humidité à l’intérieur des murs, empêchant ainsi le transfert de sel des briques vers l’environnement extérieur ou le plâtre.

Quelles sont les mauvaises pratiques pour se débarrasser de l’efflorescence saline ?

Pour éliminer les efflorescences salines, on pourrait penser à les enlever de la surface du mur simplement en utilisant l’hydro nettoyant. Cette solution ne fait que reporter le problème, elle ne le résout pas.

Cela prend énormément de temps, avant que les taches blanchâtres ne réapparaissent. Au lavage, les briques sont mouillées et trempées dans l’eau. Ce qui conduira à dissoudre d’autres sels contenus dans le matériau qui vont migrer vers l’extérieur, formant des taches blanches.

Appliquer un traitement imper-respirant pour éliminer les efflorescences salines est un système encore pire. Le sel va s’accumuler derrière la barrière étanche, provoquant gonflement et décollement du matériau, jusqu’à provoquer la dégradation de la structure des briques.

Comment enlever définitivement la moisissure blanche sur les murs ?

nettoyage mur

Pour éliminer les sels minéraux sur le mur, vous devez identifier la cause de l’humidité, responsable du transport des cristaux de sel à la surface du mur.

Il est nécessaire d’éliminer ou au moins de limiter l’apport d’humidité (lorsque l’élimination totale est impossible). Je parle de limitant, car l’humidité dans les murs est tolérée par les enduits, tant qu’elle reste dans des limites de pourcentage (inférieures aux valeurs dites critiques).

Lorsque la maçonnerie contient des quantités modestes de sels et peu agressifs, il faut procéder au lissage, sans refaire l’enduit.

Si les sels sont agressifs et/ou en forte concentration, l’enduit est retiré et un nouvel enduit appliqué (compatible avec les sels muraux).

Questions fréquemment posées

De la moisissure blanche se forme-t-elle également sur le sol ?

Oui, de la moisissure blanche/barbe se forme également sur les sols en céramique, en correspondance avec les joints entre les carreaux.

Comment enlever la patine blanche de la terre cuite ?

tache blanche terre cuite

Utilisez de l’eau chaude, un verre de vinaigre de vin blanc et un peu de liquide vaisselle bio : c’est une excellente solution nettoyante pour nettoyer les sols en terre cuite, même lorsqu’ils sont posés à l’extérieur.

Comment enlever la poussière après la rénovation ?

Ouvrez les fenêtres pour laisser sortir toute la poussière et commencez à passer l’aspirateur sur les planchers. Nettoyez ensuite les meubles et toutes les surfaces avec un chiffon humide, en accordant une attention particulière aux coins. Passez à nouveau l’aspirateur sur le sol.

Comment nettoyer une peinture non lavable ?

En cas de tache sur une peinture non lavable, le remède de grand-mère consiste à passer une pomme de terre coupée en deux sur les taches. L’amidon contenu dans le tubercule élimine ces taches, et ensuite on essuie délicatement avec un chiffon imbibé d’eau.

Découvrez également: